Articles

Éducation relative à l’Environnement (ERE), à l’école ou hors de l’école?

CaptureIntégrer davantage de contenu et d’outils en environnement semble être quelque chose d’incontournable en 2020. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, depuis les débuts de l’ERE au Québec, ce sont généralement les organismes de la société civile et d’autres acteurs issus du milieu de l’éducation qui ont intégré l’éducation des jeunes et des adultes en leur expliquant le rapport personnel et social existant avec leur environnement. Nommons, par exemple, quelques-uns de ces organismes spécialisés en ERE : ENJEU, QUEBEC’ERE, AQPERE, la Fondation Monique Fitzback ou encore d’autres OBNL spécialisés qui ont développé des contenus éducatifs et qui offrent des prestations en milieu scolaire ou proposent des outils : Les Zapiens, les Comités ZIP, les Conseils régionaux de l’Environnement, etc.

Le Grand nettoyage des rivages canadiens, un partenariat entre WWF-Canada et Ocean Wise, Stratégies Saint-Laurent (Défi Saint-Laurent), Mission 100 Tonnes et l’Organisation Bleue ont uni leurs forces depuis l’année dernière pour sensibiliser autour de l’enjeu de la pollution plastique sur les rivages et dans les cours d’eau. Ce Collaboratif pour un Saint-Laurent sans plastique a notamment permis l’organisation de plus de 250 corvées de nettoyage au Québec et plus de 6 700 bénévoles ont ramassé plus de 21 tonnes de déchets. Conscients des enjeux de l’ERE, les 4 partenaires n’ont pas voulu être en reste et vous proposent ci-dessous quelques outils, jeux sur la problématique du plastique dans les cours d’eau :

L'équipe du Grand nettoyage a créé des jeux enrichissants pour les enfants (et les adultes!). Apprenez-en davantage sur les impacts des débris de plastique et autres déchets et découvrez comment vous pouvez aider à garder nos océans et nos cours d’eau en bonne santé : https://www.shorelinecleanup.ca/onlineeducation

Stratégies Saint-Laurent, dans le cadre de son initiative Défi Saint-Laurent, a développé :

·        Une fiche explicative sur les microplastiques : https://bit.ly/3cVZWeT

·        Un quiz pour tester vos connaissances sur les microplastiques : bit.ly/39MMB7A

·     Un conte ludique sur les plastiques pour les enfants (préscolaire et primaire) produit en collaboration avec CmonBag et Bleu Outremer : https://bit.ly/36uswSo

·    Une Situation d'Apprentissage et d'Évaluation (SAÉ) sur la découverte des microplastiques et leurs impacts pour les enseignants du secondaire : disponible  sur demande auprès de Stratégies Saint-Laurent ou sur PRISME de l'AESTQ pour ceux qui ont un compte sur cette plateforme: https://prisme.aestq.org/wp-content/uploads/2019/04/SAE-Microplastique-ST4_enseignants.pdf  

Vous pouvez également visionner la conférence « océans de plastique, de la mer à votre assiette » de Lyne Morissette de Mission 100 Tonnes : https://www.youtube.com/watch?v=vAo93OIYYhk.

Nous vous invitons aussi à aller voir le site Internet de l’Organisation Bleue https://www.organisationbleue.org/changerlemondedechezsoi

Au-delà de cette contribution informelle des OBNL, nous croyons que l’éducation formelle, donc scolaire, peut contribuer davantage. Bien sûr, nous constatons des améliorations depuis quelques années dont l’intégration de priorités en ERE dans le Plan d’action 2013-2020 du Québec sur les changements climatiques, le PACC, qui vise à « diffuser les connaissances, les savoir-faire et les solutions en matière de réduction de GES et d’adaptation aux changements climatiques » et qui souhaite « mobiliser le Québec en soutenant des initiatives de la société civile et des communautés ». Également, le Plan d’accompagnement du réseau scolaire en matière de développement durable 2016-2020 du Québec propose des actions pédagogiques intéressantes telles que la Création d’un projet pilote pour l’élaboration d’activités pédagogiques et de situations d’apprentissage liées à l’éducation au développement durable ou la diffusion d’un guide pour faciliter l’intégration du développement durable dans les situations d’apprentissage tout au long du cursus scolaire de l’élève.

Aussi, le cursus secondaire du secondaire 4 est d’ailleurs assez riche en Sciences et environnement et reconnait que Les savoirs scientifiques contribuent à sensibiliser les jeunes à des questions liées à leur environnement, comme l’exploitation des ressources naturelles, les impacts de certaines réalisations humaines, la gestion des déchets, la richesse des différents milieux de vie et les enjeux éthiques associés à leur contamination. Mais, l’intégration devrait se faire plus tôt et à divers niveaux.

Au lendemain de cette Pandémie, où le constat est qu’il faut « changer des choses » et bien que le paysage se soit considérablement amélioré, nous espérons de nouvelles améliorations en ERE soit :

·       De proposer une concentration environnement dans certaines écoles au secondaire;

·       D’investir pour renforcer l’ERE dans le cadre du Domaine de l’univers social au primaire;

·       De renforcer le contenu environnemental de la compétence 3 du cours de géographie en secondaire 2 ou d’ajouter un cours dédié à l’environnement au premier cycle du secondaire;

·       De créer de nouveaux programmes financiers éducatifs (ERE) pour les organismes (OBNL) qui œuvrent en environnement.

Enfin, en ces temps difficiles, nous tenons à reconnaître le courage des enseignants et enseignantes qui vivent un retour au travail qui peut s’avérer complexe. Nous tenons aussi à remercier tous ces parents qui apprennent, au quotidien, à leurs enfants à devenir des futurs citoyens conscientisés et engagés en matière d’environnement.

 Capture

 
 
 

Réalisation et hébergement signés tegara.ca

Admin

Ce site Web a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Canada agissant par l'entremise du ministère fédéral de l'Environnement et du Changement climatique.